Quelque 60% des cas de coronavirus depuis le début de la pandémie ont été enregistrés au cours du seul mois de juin. La progression de l'épidémie est particulièrement inquiétante sur le continent américain.
Coronavirus : pourquoi l'OMS est aussi alarmiste face à l'évolution de la pandémie

En France, l'évolution favorable de l'épidémie de coronavirus a fait quelque peu retomber la pression. Mais dans de nombreuses régions du monde, la pandémie de Covid-19 ne faiblit pas, bien au contraire. Et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sonne l'alarme.

"Il est vraiment temps que les pays regardent les chiffres. S'il vous plaît, n'ignorez pas ce que vous disent les chiffres", a déclaré le responsable des urgences sanitaires à l'OMS, Michael Ryan, vendredi 3 juillet lors d'une conférence de presse. "Les gens doivent se réveiller. Les chiffres ne mentent pas et la situation sur le terrain ne ment pas, a-t-il poursuivi. Il n'est jamais trop tard, dans une épidémie, pour prendre le contrôle." Franceinfo vous explique pourquoi l'OMS se montre si inquiète.

Une forte accélération de l'épidémie depuis un mois

Dans une précédente conférence de presse, mercredi 1er juillet, le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a dressé un constat alarmant. Parmi les plus de 10 millions de cas de coronavirus détectés dans le monde jusqu'à présent, 60% ont été signalés au cours du seul mois de juin.

Alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !