Malgré les bons indicateurs actuels, le risque d'une deuxième vague de Covid-19 à la fin des beaux jours est pris au sérieux par les épidémiologistes.
Coronavirus : on vous explique pourquoi la situation dans l'hémisphère sud fait craindre un retour de l'épidémie cet hiver

L'idée avait émergé dès les premiers jours de l'épidémie en Europe : et si le coronavirus disparaissait avec l'arrivée des beaux jours, comme une vulgaire grippe saisonnière ? Quatre mois plus tard, le recul observé en ce début d'été sur le vieux continent (et notamment en France) ravive l'hypothèse de la saisonnalité du virus. "Il est en train de s'installer dans les pays où c'est habituellement la saison grippale, où il fait froid", expliquait ainsi Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique, lundi 6 juillet, sur France Inter. Cela nous dit qu'à moyen terme, quand il recommencera à faire froid dans l'hémisphère nord, le virus reviendra." Franceinfo vous aide à bien comprendre pourquoi.

Que constatent les épidémiologistes ?

Les épidémiologistes observent ce qu'il se passe actuellement dans les pays de l'hémisphère sud. "C'est extrêmement inquiétant", résume Arnaud Fontanet qui constate "une montée de l'épidémie très forte dans les pays qui sont aujourd'hui en période hivernale". Face à la flambée des cas de coronavirus, plusieurs régions ont en effet dû procéder à un reconfinement partiel....

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !