"Nous avons observé qu'il y avait, dans notre commune, beaucoup de regroupements de personnes tard le soir ayant la volonté de prendre l'air. Et ça n'est pas possible", explique l'élue.
Coronavirus : "Nous avons pris cette mesure [de couvre-feu] pour protéger la population", explique une maire des Alpes-Maritimes

"Nous avons pris cette mesure pour protéger la population", assure Michelle Salucki, invitée de franceinfo samedi 21 mars et maire de Vallauris Golfe-Juan (Alpes-Maritimes), première commune à instaurer un couvre-feu vendredi soir, dès 22h.

Franceinfo : Pourquoi avoir décidé d’installer un couvre-feu dans votre commune ?

Michelle Salucki : Nous avons pris cette mesure pour simplement protéger la population. Parce que nous avons observé qu'il y avait, dans notre commune, beaucoup de regroupements de personnes tard le soir ayant la volonté de prendre l'air. Et ça n'est pas possible. Sortir et se regrouper, c'est vraiment le plus grand risque qu'on puisse prendre. Il a donc fallu prendre d’urgence cette décision d’instaurer un couvre-feu, une décision énergique parce que mon premier devoir, c'est de protéger la population.

Y a-t-il des dérogations possibles pour ce couvre-feu ?

Oui, pour les professionnels de santé, pour les personnes travaillant dans les services publics, ceux qui sont par nécessité dehors la nuit pour des raisons professionnelles ou familiales. Il y a plusieurs cas de figure différents. On a donc élargi la dérogation pour ne pas...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !