Le directoire "ne s'attend pas à un retour rapide du secteur du transport aérien au niveau d'avant" la pandémie.
Coronavirus : Lufthansa réduit sa flotte et ferme sa filiale Germanwings

La Lufthansa perd de l'altitude. Le géant allemand du transport aérien va durablement réduire la taille de sa flotte, se séparant d'une quarantaine d'avions, a annoncé le groupe mardi 7 avril. L'entreprise va également fermer sa filiale Germanwings. Des décisions prises en raison de la pandémie de coronavirus qui a mis les opérations passagers du groupe quasiment à l'arrêt.

Le directoire "ne s'attend pas à un retour rapide du secteur du transport aérien au niveau d'avant" la pandémie, qui a plongé le secteur dans une crise sans précédent, a expliqué la compagnie dans un communiqué. La "levée totale des restrictions de voyage durera des mois" et le retour de la demande à la normale "des années", précise Lufthansa, qui a supprimé la quasi totalité de ses vols passagers au moins jusqu'au 19 avril.

"Garder le plus d'emplois possible"

Le groupe n'a pas détaillé l'impact sur l'emploi de cette restructuration mais a promis que "l'objectif" était de "garder le plus d'emplois possible". Des discussions avec les syndicats doivent "démarrer rapidement", selon Lufthansa. En attendant, plus de 60% du personnel du groupe Lufthansa, soit 87 000 employés, sont ou...

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !