Après des semaines de divergences, les Etats membres de l'Eurogroupe se sont entendus sur une réponse économique commune pour faire face au coronavirus
Coronavirus: les Européens s’accordent sur un plan de soutien de 500 milliards d’euros

L’Eurogroupe aura fini par s’entendre. Les ministres des Finances de la zone euro ont convenu, jeudi 9 avril, d’un plan de soutien de 500 milliards d’euros pour faire face aux conséquences économiques de la crise sanitaire du coronavirus. La décision intervient après des semaines de querelles qui ont souligné les douloureuses divisions au sein du bloc communautaire.

L’Allemagne, de même que la France, a tapé du poing sur la table pour mettre fin à l’opposition des Pays-Bas sur l’accès aux lignes de crédit du Mécanisme européen de stabilité (MES), tandis que l’Italie a reçu l’assurance que l’Union ferait preuve de solidarité.

Mario Centeno, le ministre des Finances portugais et président de l’Eurogroupe, a déclaré que 100 milliards d’euros financeraient un programme de subventions, afin que les entreprises réduisent les heures de travail mais ne suppriment pas d’emplois. Quant à la Banque européenne d’investissement (BEI), elle va accroître de 200 milliards d’euros les prêts aux sociétés. De son côté, le MES va mettre à disposition des gouvernements 240 milliards d’euros de crédits à bas coût, a-t-il ajouté....

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !