La date de cette deuxième consultation était initialement fixée au 6 septembre. Le premier scrutin référendaire, le 4 novembre 2018, avait vu le non à l'indépendance l'emporter par 56,7 % des suffrages.
Coronavirus : le référendum sur l’accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie reporté au 4 octobre

Dans un communiqué de presse publié dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 mai, le premier ministre, Edouard Philippe, annonce avoir transmis au président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, Thierry Santa (droite loyaliste), et au président du Congrès, Rock Wamytan (indépendantiste), un courrier proposant de reporter la date du deuxième référendum sur l’accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie, initialement fixée au 6 septembre, au dimanche 4 octobre.

Ceci, indique-t-il, afin de « garantir le caractère irréprochable de l’organisation du référendum ». La date de cette deuxième consultation, après un premier scrutin référendaire, le 4 novembre 2018, qui avait vu le non à l’indépendance l’emporter par 56,7 % des suffrages, avait fait l’objet d’un laborieux compromis, le 10 octobre 2019, lors du comité des signataires de l’accord de Nouméa. Cet accord du 5 mai 1998, prolongeant le processus de décolonisation de la Nouvelle-Calédonie, prévoit que les électeurs établis depuis une certaine durée sur le territoire puissent se prononcer sur l’accession à la pleine souveraineté. Mais, en cas...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !