Députés et sénateurs du Nigeria ont approuvé à l'unanimité un congé de deux semaines pour eux-mêmes, afin de garantir leur "sécurité" face au coronavirus dont un cas a été déclaré la semaine dernière à Lagos. 
Coronavirus : le Parlement nigérian se met en congé pendant deux semaines pour sa "sécurité"

A partir du 5 mars 2020, députés et sénateurs nigérians se mettront au vert pendant 15 jours afin, disent-ils, de se protéger pour mieux résister au Covid-19. "En tant que représentants du peuple, nous pensons que nous ne pouvons pas discuter des lois alors que nous ne sommes pas certains de la sécurité" face au coronavirus, a déclaré Unyime Idem, rapporteur de la proposition, issu de l'Etat d'Akwa Ibom.

"Nos congés commenceront jeudi (5 mars 2020)", a-t-il expliqué à l'AFP. "Cette motion a été adoptée à l'unanimité, et nous quitterons tous les lieux pour deux semaines". Le député a demandé également la mise en place d'un comité parlementaire, comprenant les élus des deux Chambres pour "évaluer avec le gouvernement ce qui a été fait jusqu'à présent et ce qui est fait pour aider à contrôler l'épidémie".Pour l'instant, seul un cas de coronavirus a été recensé dans le pays le 28 février, à Lagos, capitale économique de 20 millions d'habitants, à quelque 700 km de la capitale fédérale d'Abuja.

Le Nigeria considéré comme très vulnérable face au coronavirus

Le malade, un ressortissant italien, était arrivé dans la mégapole en...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !