Olivier Véran-Bruno Le Maire, même combat
Coronavirus: la stratégie fiscale du «freinage»

Les faits : Inscrivez-vous GRATUITEMENT à la newsletter «Impôts, taxes et cie» et recevez tous les jeudis l’actualité fiscale de la semaine, le point du fiscaliste ainsi que les interviews, articles et tribunes sur la fiscalité publiés par l’Opinion

Stopper la propagation. A l’aide de deux courbes devenues virales sur les réseaux sociaux, le ministre de la Santé a expliqué sa stratégie de freinage de la progression du coronavirus. Son but : retarder le pic épidémique, écrêter le volume de malades « pour que l’on soit en dessous du seuil de saturation ». A Bercy, le ministre de l’Economie suit une tactique proche : freiner l’arrivée de la récession, étaler le choc économique pour éviter les faillites en cascade.

Un « phénomène naturel ». C’est l’expression utilisée par Olivier Véran, et que pourrait reprendre Bruno Le Maire. Tout comme on ne peut empêcher un virus de circuler, on ne peut empêcher l’annulation des commandes et la fuite des clients. « Mais on peut éviter que trop de malades se contaminent d’un seul coup », dit le ministre-médecin. Et on peut éviter que trop de PME, en mal de trésorerie, fassent défaut d’un...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !