Editorial. Alors que la propagation de l'épidémie de Covid-19 prend de l'ampleur, la crise doit être aussi l'occasion de rappeler les dirigeants politiques, les médias et chacun d'entre nous à ses devoirs.
Coronavirus : la responsabilité de chacun

Editorial du « Monde ». L’épidémie due au coronavirus est entrée dans une phase critique. Même si l’on constate un recul du nombre de personnes infectées en Chine, la propagation dans d’autres régions du monde prend de l’ampleur. Désormais, des cas ont été confirmés dans une trentaine de pays, tandis que l’apparition d’un foyer en Italie du Nord a soudainement changé la perception de la maladie en Europe. Même si l’Organisation mondiale de la santé se refuse pour l’instant à qualifier le phénomène de pandémie, la crise est à un tournant, qui place chacun face à ses responsabilités.

Pour commencer, il faut se garder de nier les évidences. Les mesures de confinement imposées dans les premiers foyers détectés n’ont fait que ralentir la prolifération du virus, mais n’ont pas permis d’endiguer complètement l’épidémie. L’interdiction des vols en provenance de Chine n’a pas été d’une grande efficacité pour protéger l’Italie, qui avait été pourtant l’un des premiers pays à mettre en œuvre ce type de mesure.

Apporter une réponse proportionnée

Cette crise fait prendre conscience des interactions...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !