Plus de 150 000 morts du Covid-19 ont été recensés dans le pays. Ce nombre est le reflet d'une épidémie qui résiste au contrôle des autorités américaines.
Coronavirus : la hausse des décès aux Etats-Unis met Donald Trump sous pression

La pression de la pandémie de Covid-19 ne se relâche pas sur Donald Trump. Le nombre de 150 000 décès imputés au virus a été dépassé aux Etats-Unis, mercredi 29 juillet, selon les statistiques de l’université Johns Hopkins qui font autorité.

Son conseiller à la sécurité nationale, Robert O’Brien, est en quarantaine après avoir été testé positif au virus. Le représentant républicain texan, Louie Gohmert, qui devait l’accompagner mercredi dans son Etat d’élection, a été lui aussi testé positif quelques instants avant d’embarquer dans l’avion présidentiel. De quoi éclipser le soutien que Donald Trump souhaitait apporter au Texas et à un secteur pétrolier ébranlé par le ralentissement de l’économie mondiale.

Cette hausse des décès est le reflet d’une épidémie qui résiste au contrôle des autorités américaines. Partie initialement des deux côtes, pacifique et atlantique, elle a frappé tout d’abord massivement, en mars, l’Etat de New York et celui du New Jersey.

L’adoption de mesures de confinement strictes a entraîné une lente décrue, mais le virus s’est alors propagé à partir de la fin du mois...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !