ENVIRONNEMENT - Des masques chirurgicaux, gants jetables et autres détritus liés à l'épidémie ont été repêchés ce week-end sur la Côte d'Azur. Un phénomène déjà observé en Asie.
Coronavirus : la Côte d'Azur polluée par les masques et les gants

"On les attendait, ils sont arrivés mais pas au bon endroit". Le week-end dernier l'association Opération Mer Propre, qui alerte sur la pollution marine, a effectué une sortie en mer à Golfe-Juan (Alpes-Maritimes). Chargée de récupérer des déchets enfouie dans les profondeurs de la Méditerranée, les équipes de plongée font aujourd'hui un triste constat.

Si les bouteilles, sac et verres en plastique, figurent toujours parmi les détritus les plus repêchés, de nouveaux déchets ont vu le jour et ce, en raison de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus. Flacons de gels hydroalcooliques, gants en latex et masques de protection jetables font désormais partie intégrante du paysage sous-marin. Un spectacle que déplore l'équipe de plongeurs.  Vers une amende de 300 euros pour un masque jeté sur la voie publique ? "C'était malheureusement prévisible en voyant le nombre de masques et de gants jetés directement dans les caniveaux [...] Ce n'est que le début et si rien ne (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !