REMANIEMENT - Ayant été choisie pour mener la liste de La République en Marche aux élections municipales à Paris, Agnès Buzyn quitte le ministère de la Santé, où elle sera remplacée par Olivier Véran. Elle lui laisse de lourds dossiers, dans lesquels il devra se plonger rapidement.
Coronavirus, hôpital, retraites... ces dossiers chauds qu'Agnès Buzyn laisse à Olivier Véran

Deux jours après l’abandon de Benjamin Griveaux dans la course à la mairie de Paris, c’est Agnès Buzyn qui a été désignée pour le remplacer au pied levé. Au ministère de la Santé, cette dernière cède sa place au député de l’Isère Olivier Véran.

Médecin hospitalier neurologue et marcheur de la première heure, Olivier Véran rejoint le gouvernement en héritant d’un certain nombre de gros dossiers, et devra vite se mettre dans le bain car plusieurs d’entre eux sont d’actualité. Le coronavirus Deux jours avant sa nomination comme tête de liste pour les élections municipales dans la capitale, Agnès Buzyn rappelait qu’elle était bien assez occupée ailleurs. Depuis le début de l'année, elle était en première ligne face à l'épidémie de coronavirus apparue en Chine. Plusieurs fois par semaine, c'est elle, flanquée du directeur général de la Santé, qui venait en personne annoncer les nouveaux cas (...)

Nutrition - Comment éviter de prendre du poids pendant le confinement?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !