Invité de France Info, Jean-Paul Hamon déplore le retard dans la prise de décision face à la hausse du nombre de malades de la Covid-19 en Mayenne. Plus généralement, le médecin réclame une plus grande capacité de depistage sur le territoire français. 
Coronavirus en Mayenne : "Le gouvernement n'a pas réagi assez tôt" (Jean-Paul Hamon, médecin généraliste)

En Mayenne, "le gouvernement n'a pas réagi assez tôt", a estimé lundi 13 juillet sur franceinfo Jean-Paul Hamon, médecin généraliste, président d’honneur de la Fédération des Médecins de France, après le signalement de sept foyers épidémiques samedi en Mayenne. La situation est "inquiétante", souligne Jean-Paul Hamon, "parce il y a quand même eu sept clusters différents avec des gens qu'on ne peut pas tester en temps et en heure. Donc, le virus a le temps de faire des petits". Le médecin se dit "inquiet", car selon lui, "l'ARS avait fait fermer les huit centres Covid vendredi dernier, avec une lucidité dont on peut douter". Ces centres, qui permettent "de tester les gens plus facilement" ont été fermés "alors que les cas étaient passée de 213 à 300", précise Jean-Paul Hamon.

"Dix jours pour avoir un rendez-vous"

Le président d’honneur de la Fédération des Médecins de France juge plus généralement que la France "n'a pas les capacités de tester". Reprenant le cas de la Mayenne, il souligne que pour quelqu'un de symptomatique dans le département, "il fallait dix jours pour avoir un rendez-vous pour tester cette personne. Là, grâce au fait qu'on...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !