Des employés se mobilisent contre des conditions de sécurité jugées insuffisantes et mal appliquées. Certains appellent à la grève, d'autres veulent exercer leur droit de retrait.
Coronavirus : des salariés demandent l’arrêt du travail chez Amazon en France

« On ne blague pas avec le Covid-19 : Amazon doit prendre ses responsabilités et demander à ses salariés de se confiner afin de limiter la propagation du virus ! » Le mot d’ordre résume la mobilisation naissante parmi certains salariés français du leader mondial de la vente en ligne. Cette revendication est extraite d’un tract qui appelait à la « grève » et à un rassemblement sur le parking de l’entrepôt d’Amazon à Saran, près d’Orléans, de 11 heures à 15 heures, ce mercredi 18 mars. Il est soutenu par les syndicats SUD, UNSA, CFE-CGC, Cat et CGT.

D’autres salariés se mobilisent contre des conditions de sécurité jugées insuffisantes et mal appliquées, aux Etats-Unis mais aussi en France, notamment sur le site de Lauwin-Planque, dans le Nord. « Les gens ont peur, explique Gaël Begot, élu CGT de cet entrepôt. Les consignes contre le coronavirus ne sont pas respectées sur le site : on manque de gel hydroalcoolique, les gens ne peuvent se tenir à un mètre les uns des autres quand ils badgent ou à la cantine, on nous demande de tenir des rampes en métal que tout le monde touche… Pour Amazon, c’est le pognon avant...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !