Les marchés ont cédé à la panique ce jeudi, les places européennes affichant des chutes historiques.Des débâcles historiques à Paris, Londres, Francfort; Wall Street qui sombre et se..
Coronavirus : débâcle historique des Bourses européennes, Wall Street aux abois

Les marchés ont cédé à la panique ce jeudi, les places européennes affichant des chutes historiques.

Des débâcles historiques à Paris, Londres, Francfort; Wall Street qui sombre et se reprend légèrement: les marchés ont cédé une nouvelle fois à la panique jeudi, ayant visiblement perdu l'espoir d'une réponse économique efficace à la pandémie.

L'une après l'autre, les places européennes ont affiché des chutes historiques: pire séance de l'histoire du CAC 40 à Paris (-12,28%), Francfort au plus mal depuis la Réunification (-12,24%), Londres qui n'avait jamais dévissé à ce point depuis octobre 1987. A Milan aussi, pire baisse jamais enregistrée: 16,92%. Madrid a lâché plus de 14%.

En données cumulées, la violence de la correction boursière apparaît encore mieux: les grandes places européennes ont perdu 30% ou plus depuis le début de l'année.

A Wall Street, vers 17H10 GMT, le Dow Jones était en recul de 4,71%, après avoir chuté de plus de 9% en séance. Une remontée consécutive à la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) d'injecter 1500 milliards de dollars supplémentaires cette semaine sur le marché monétaire.

L'indice le plus célèbre du monde a perdu 22% de sa valeur depuis janvier. En début de séance, la panique était telle que les échanges ont été suspendus pendant quinze minutes peu après l'ouverture.

En Amérique latine, curée également, à Buenos Aires comme à Sao Paulo.

Les marchés ne croient...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !