Sur les 3 711 personnes initialement à bord de ce navire de croisière, 218 ont été infectés par le Covid-19. Parmi elles, beaucoup de personnes âgées, qui devraient être évacuées avant la fin officielle de la quarantaine, prévue le 19 février. 
Coronavirus Covid-19 : ce que l'on sait de la quarantaine sur le "Diamond Princess"

Le nombre de contaminations ne cesse d'augmenter. Au total, 218 passagers du Diamond Princess, un paquebot en quarantaine au large du Japon depuis le 3 février, sont infectés par le coronavirus Covid-19 sur les 3 711 personnes qui se trouvaient initialement à bord. Parmi elles, beaucoup de personnes âgées, qui devraient être évacuées vendredi 14 février, avant la fin officielle de la quarantaine. Ce huis-clos est-il efficace ? Peut-il être prolongé ? A quoi ressemble la vie à bord ? Franceinfo répond à huit questions sur cette situation exceptionnelle.

Pourquoi ce bateau est-il en quarantaine ?

Le Diamond Princess est placé en quarantaine depuis le 3 février, car l'un de ses passagers, âgé de 80 ans, a été testé positif après son débarquement à Hong Kong, fin janvier. Ce navire de croisière de luxe, construit en 2002 et qui compte 750 cabines et cinq piscines, avait déjà été contraint à l'isolement à Naha, sur l'île méridionale japonaise d'Okinawa. Mais cette mesure de confinement a été de nouveau mise en place au large de la baie de Yokohama après la découverte du coronavirus chez l'octogénaire.

Y a-t-il des Français à bord ?

Quatre...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !