Pour réduire leurs coûts avant l'automne, les transporteurs aériens américains ont mis en place des plans de départs afin d'inciter leurs employés à démissionner
Coronavirus: American Airlines pourrait licencier jusqu’à 25000 salariés

C’est un coup dur pour les employés. American Airlines a adressé 25 000 courriers à des salariés pour les prévenir qu’ils devraient s’attendre à des suppressions de postes. Suppressions que la compagnie aérienne justifie par les retombées économiques de la crise sanitaire liée au coronavirus, montre un document que Reuters a pu consulter. En avril, l’Association internationale du transport aérien (IATA) avait chiffré le coût du Covid-19 à 280 milliards d’euros de pertes pour les compagnies aériennes.

Le plan de soutien au secteur aérien, voté en mars par le Congrès, interdit aux compagnies aériennes de licencier du personnel avant octobre et la législation leur impose de respecter un délai de 60 jours avant de procéder à des licenciements.

Pour réduire leurs coûts avant l’automne, les transporteurs aériens ont mis en place des plans de départs afin d’inciter leurs employés à démissionner. Dans le mémo que Reuters a consulté, American Airlines propose des départs anticipés et des indemnités.

Trésorerie en berne. De son côté, Delta Airlines a indiqué cette semaine que des licenciements pourraient peut-être être évités...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !