SÉCURITÉ - L'agence européenne de police Europol a dénoncé ce mercredi le comportement de groupes criminels qui n'hésitent pas à vendre de faux médicaments permettant, soi-disant, de permettre aux malades de guérir du Covid-19. Plus de 4 millions de faux remèdes ont ainsi été saisis au cours des dernières semaines.
Coronavirus : alerte sur des milliers de faux médicaments qui déferlent sur l'Europe

Les autorités avaient dès janvier alerté sur les escroqueries et arnaques à venir. Et elles sont en nombre. Après les gels vendus à des prix exorbitants, les masques écoulés dans les fonds de magasin ou sur Internet ou volés dans les hôpitaux ou les chantiers pour être vendus à l'unité aux particuliers, les forces de l'ordre ont maintenant à faire aux faux remèdes. Ainsi, ce mercredi, l'agence européenne de police Europol rapporte que des millions de faux médicaments, dispositifs médicaux et masques contrefaits, vendus comme de prétendus remèdes contre le coronavirus, "inondent" les marchés. "Des millions de produits prétendument capables de guérir ou de combattre le (nouveau) coronavirus ont été retirés de la vente ces dernières semaines", a déclaré un porte-parole d'Europol à l'AFP. 

Une opération menée début mars dans 90 pays et soutenue par Europol a permis la saisie de 4,4 millions de faux médicaments, le démantèlement de 37 (...)

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !