Alors que l'épidémie du nouveau coronavirus apparu à Wuhan se poursuit, les fausses informations pullulent sur les réseaux sociaux. Franceinfo s'attaque à ces intox.
Coronavirus 2019-nCoV : on a passé au microscope les rumeurs qui se sont propagées sur les réseaux sociaux

Un nouveau virus apparu dans une mégapole chinoise, tuant en quelques jours plus d'une centaine de personnes, en contaminant des milliers d'autres, se propageant à la surface du globe... et engendrant une prolifération de fausses informations. Dans le live de franceinfo, vous nous avez signalé ces nombreuses rumeurs circulant à propos de l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV, que vous avez vues pulluler sur les réseaux sociaux. Nous les avons étudiées de près.

"Le virus se serait échappé d'un laboratoire de haute sécurité de Wuhan"

La région de Wuhan abrite un laboratoire épidémiologique de haute sécurité, entré en service en 2017. Ce site ultrasensible est classé P4 : cela signifie qu'il peut abriter les souches des virus les plus dangereux du monde. Ce bâtiment, que lecorrespondant en Chine de Sud Ouest a pu visiter, est le fruit d'une coopération entre la France et la Chine, initiée au début des années 2000. Sa construction a suscité des réticences car le monde du renseignement craignait qu'il ne serve à fabriquer des armes bactériologiques pour l'armée chinoise, rappelle Challenges (article payant).

Le coronavirus apparu à Wuhan pouvait-il se...

Sommeil - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !