Présenté mardi 4 décembre, le rapport des tiers de confiance chargés par la ministre des sports de trouver une issue à la crise des CTS plaide pour une diminution du nombre d'agents publics mis à la disposition des fédérations.
Conseillers techniques sportifs : un « resserrement du nombre de fonctionnaires » préconiséAFP

Roxana Maracineanu avait, en mai, décidé de siffler un temps mort, promettant une large période de concertation et de réflexion. Six mois plus tard, les deux tiers de confiance chargés par la ministre des sports de trouver une issue à la crise des conseillers techniques sportifs (CTS) – ces agents de l’Etat mis à la disposition des fédérations sportives – ont remis, mercredi 4 décembre, leur rapport, présenté également à un comité de pilotage composé d’acteurs du sport français.

Dans ce rapport, l’ex-gymnaste Yann Cucherat – lui-même CTS – et le magistrat à la Cour des comptes Alain Resplandy-Bernard font en préalable de leurs préconisations un certain nombre de recommandations : besoin d’une clarification managériale des cadres « en confiant le pouvoir hiérarchique aux directeurs techniques nationaux », nécessité de mettre fin à la grande disparité dans la répartition des CTS entre les fédérations ou encore « amélioration de la formation continue des cadres du mouvement sportif français par la création d’une école des cadres » (etc.).

Piliers du modèle sportif français, les quelque 1 600 conseillers...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !