Les députés ont définitivement adopté la proposition de loi centriste, mardi. La question de l'accompagnement des familles après la mort d'un enfant avait été à l'origine d'un couac de la majorité présidentielle au début de l'année.
Congé pour le deuil d'un enfant : le Parlement donne son feu vert unanime pour un allongement à 15 jours

Le Parlement a définitivement adopté, mardi 26 mai, la proposition de loi centriste qui porte le congé pour deuil d'enfant à 15 jours ouvrés. La question de l'accompagnement des familles après la mort d'un enfant avait été à l'origine d'un couac de la majorité présidentielle au début de l'année.

Les députés ont voté à main levée le texte, qui a été adopté avec l'appui de tous les groupes politiques. Le vote a été ponctué par des applaudissements debout, dans une atmosphère teintée d'émotion. "J'ai senti aujourd'hui sur ses bancs une profonde humanité, a déclaré le député Guy Bricout (UDI-Agir) à l'issue du vote. Je pense que l'on a tous laissé parler notre cœur et ça c'est exceptionnel. J'espère qu'il y aura d'autres moments comme celui-ci que l'on partagera tous ensemble", a ajouté l'élu à l'origine de cette proposition de loi.

Les députés votent à l'unanimité la future loi Bricout, qui donne notamment droit à 15 jours de congés pour les parents endeuillés par la perte d'un enfant.  "Nos concitoyens savent désormais qu'ils sont écoutés quand un grand malheur les frappe"#DirectAN#DeuilParentalpic.twitter.com/3BnQfEB66d

— LCP...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !