Le préfet de La Réunion a annoncé un renforcement des mesures de restriction sanitaires à partir du samedi 31 juillet à 5 heures et pendant deux semaines
Confinement à la Réunion : dans les hôpitaux, "le pic n'est pas encore atteint", selon un cardiologue à Saint-Denis

Les hôpitaux de la Réunion "sont sous tension", avec des services de réanimation "presque pleins", a affirmé jeudi 29 juillet sur franceinfo Geoffray Rambaud, cardiologue à la clinique Sainte-Clothilde de Saint-Denis à la Réunion et vice-président de l'Union régionale des médecins libéraux de la Réunion (URML), alors que le préfet de La Réunion a annoncé un renforcement des mesures de restriction à partir du samedi 31 juillet à 5 heures et pendant deux semaines pour faire face à la flambée de l'épidémie de Covid-19. Un confinement entrera en vigueur de 5 heures à 18 heures. Le couvre-feu sera avancé à 18 heures, jusqu’à 5 heures. Dans les hôpitaux, "le pic n'est pas encore atteint. Nous attendons plutôt un pic la semaine prochaine", estime Geoffray Rambaud.

"Nous connaissons une crise sans précédent", assure le médecin. "Nous avons des taux d'infection avec une incidence à 350 pour 100 000 habitants. Nous étions à peine à 150 début juillet." Il souligne la propagation "très importante et rapide avec une influence du variant delta". Ce jeudi, 600 nouveaux cas ont été enregistrés dans les hôpitaux, "le taux le plus élevé jamais connu".

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !