Dans "Le cas Richard Jewell", présenté le 20 novembre à Los Angeles (en France en février 2020), Clint Eastwood prend pour héros l'agent de sécurité soupçonné à tort d'avoir posé une bombe aux Jeux Olympiques d'Atlanta. 
Clint Eastwood réhabilite le "héros" discrédité qui déjoua l'attentat des JO d'Atlanta dans son prochain film

Le dernier film de Clint Eastwood, Le cas Richard Jewell (Richard Jewell en VO,) sortira en France le 19 février 2020. Tiré d'une histoire vraie, il raconte l'histoire de cet ancien policier, d'abord célébré en héros pour avoir trouvé le sac à dos contenant un engin explosif à Atlanta, pendant les JO d'été de 1996. L'explosion avait fait deux morts et plus de cent blessés.

De "héros" à "suspect"

Même si son alerte avait permis de mettre à l'abri des centaines de personnes, Richard Jewell est ensuite très vite présenté par la presse comme un suspect, sans qu'il soit arrêté ou mis en examen. "On ne lui a jamais donné la chance d'être présumé innocent", a dit Clint Eastwood aux journalistes lors de la première mondiale du film à Los Angeles.

La vie de l'ex-policer alors âgé de 33 ans, qui vivait avec sa mère, a été scrutée dans ses moindres détails et présentée sous un jour peu flatteur par les médias. Jewell est rayé de la liste des suspects par le FBI après 88 jours pendant lesquels les chaînes de télévision ont campé devant sa maison, décortiquant sa vie et pourchassant ses proches. Il est décédé en 2007 à 44 ans de problèmes...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !