POLITIQUE - Après Greta Thunberg et avant Hassan Rohani, Emmanuel Macron a pris la parole à la tribune de l'ONU, ce mardi.
Climat et Iran : le discours de Macron à l'ONU

Le président français Emmanuel Macron, qui a rencontré longuement lundi soir le président iranien Hassan Rohani, a déclaré mardi qu'il "espérait arriver à avancer dans les prochaines heures" sur les négociations avec l'Iran. A la tribune de l'ONU, il a appelé Iran et Etats-Unis à engager des négociations afin d'éviter un "risque d'embrasement" dans la région.  La situation dans le Golfe persique s'est encore tendue après les frappes contre l'Arabie saoudite le 14 septembre, dont les Etats-Unis, puis la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne ont accusé l'Iran d'être responsable, ce que Téhéran dément. "Bâtir la paix" "Alors que faire ? Plus que jamais le temps est à la reprise des négociations entre les Etats-Unis d'Amérique, l'Iran, les signataires du JCPOA (accord sur le nucléaire iranien) et les puissances de la région concernées au premier titre par la sécurité et la stabilité de celle-ci", a-t-il (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !