Le député Les Républicains de l'Ain dénonce un "mépris et un irrespect des élus locaux" après la circulaire envoyée par Christophe Castaner aux préfets en amont des élections municipales en mars.
Circulaire Castaner : "une manipulation politique assez machiavélique", dénonce Damien Abad

La circulaire Castaner sur les élections municipales constitue "une manipulation politique assez machiavélique", a déclaré lundi 20 janvier sur franceinfo Damien Abad. Dans un courrier adressé le 7 janvier, Christophe Castaner informe que les préfets n'attribueront plus de nuance politique aux candidats dans les communes de moins de 9 000 habitants pour les élections municipales.

Le "nuançage" consiste à attribuer une couleur politique aux candidats ayant déposé une liste "sans étiquette", par exemple "divers droite", "divers gauche", "centriste"... Une pratique contestée par nombre d'élus qui ne se retrouvent pas dans les nuances qui leur sont accolées. Le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée dénonce un "mépris et un irrespect des élus locaux" et espère que le Conseil d'Etat révèlera "l'illégalité" de cette circulaire.

franceinfo : Deux conseillers municipaux Les Républicains de l'Ain ont déposé un recours devant le Conseil d'Etat. Qu'en attendez-vous ?

Damien Abad : J'attends du Conseil d'Etat simplement qu'il juge de l'illégalité de cette circulaire et qu'il la suspende pour une raison très claire : cette circulaire est contraire...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !