À l'occasion du cinquantième anniversaire de la mort d'André Bourvil, le palais Rihour à Lille accueille jusqu'au 4 octobre 2020 une exposition entièrement consacrée à la carrière du comédien. 
Cinquante ans après la mort de Bourvil, Lille rend hommage au comédien de "La Grande Vadrouille"

Par son talent et sa modestie, il a marqué l'après-guerre cinématographique, passant du rire aux larmes avec une égale maîtrise. Cinquante ans après sa mort, André Bourvil (1917-1970) est mis à l'honneur à Lille. À l'occasion du festival Cinécomédies, le Palais Rihour de Lille accueille l’exposition : Le Cinéma de Bourvil jusqu'au dimanche 4 octobre 2020. Quelque 500 objets et documents d'archives offrent au public un regard nouveau sur le comédien.

Un monument du cinéma français

De ses premiers pas au cinéma avec Pas si Bête (1946), jusqu'à ses derniers tournages dans Le Mur de l’Atlantique (1970) en passant par Le Corniaud ou La Grande Vadrouille, le visiteur chemine avec délice dans la carrière cinématographique d’André Bourvil. Une épopée qui le mène en 1956 au Festival de Venise où il recoit la Coupe Volpi, le grand prix d’interprétation pour son rôle dans La Traversée de Paris. Photos, souvenirs de tournage, extraits de films, le parcours permet de découvrir ou redécouvrir ce monument du cinéma français à travers des archives, pour certaines inédites. "J'ai découvert des films dont j'ignorais l'existence", confie un visiteur....

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !