Avec plus de 800 arrestations et 100 millions de messages interceptés, il s'agit d'un "séisme" pour le crime organisé, estiment les enquêteurs français et néerlandais.
Cinq questions sur EncroChat, ce réseau de téléphonie chiffrée, utilisé par le crime organisé, et démantelé par la police

Trafic de drogue, assassinats, blanchiment d'argent, extorsion de fonds, enlèvements... Grâce au démantèlement d'un réseau mondial utlisant un réseau de téléphonie cryptée, appelé EncroChat, p lus de 800 arrestations ont eu lieu dans des organisations criminelles, selon les autorités judiciaires et policières françaises et néerlandaises. "Cette opération (...) a le même effet qu'un séisme pour le crime organisé", ont-elles estimé, jeudi 2 juillet, lors d'une conférence de presse à La Haye (Pays-Bas), au siège d'Eurojust, l'organisme de coopération judiciaire entre pays de l'Union européenne.

Ce coup de filet a été réalisé grâce aux écoutes et au déchiffrage de ce système, infiltré par la police. "C'est comme si nous étions à la table de discussions des criminels, en direct", a résumé Jannine van den Berg, cheffe de la police néerlandaise, et "c'est ce qui rend l'enquête unique". Retour sur cette enquête conjointe franco-néerlandaise en cinq questions.

Comment fonctionne ce réseau de téléphonie cryptée ?

Les organisations criminelles se servaient d'un téléphone équipé du système cryptographique EncroChat. "Une fois l'appareil...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !