En 1932, l'acteur Clark Gable enflamme les écrans avec un long baiser langoureux. Cette scène "érotique" était inconcevable pour le puritanisme américain. Le film sera interdit d'exploitation deux ans plus tard par Joseph Ignatius Breen.
Cinéma : la censure des années 30 aux États-Unis

Il y a plus de 80 ans, ils étaient jugés trop libres et contraires aux bonnes mœurs. Aujourd’hui, une dizaine de films tournés au début des années 30 aux États-Unis ressortent au cinéma. À l’époque, ils étaient censurés par l’administration américaine. En 1932, un jeune acteur débutant, Clark Gable, enflamme les écrans avec un long baiser langoureux. Franck Garbarz, professeur de cinéma à l’ESRA (École supérieure de réalisation audiovisuelle), explique "qu’ils étaient sous la pluie juste avant, donc évidemment ça érotise la séquence, on voit les formes du corps". Et d’ajouter, "évidemment, dans le puritanisme américain, c’était inconcevable". Le film sera interdit deux ans plus tard par un certain Joseph Ignatius Breen. L’homme est chargé de faire le ménage à Hollywood. Il fera appliquer à partir de 1934 un code très strict, surnommé le "Code Hays" du nom de son auteur, un presbytérien qui ne tolère pas (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !