Cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Frank consacre sa vie au travail. Face à une situation de crise à bord d'un cargo, Frank, prend seul et dans l'urgence, une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé et trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question.
Cinéma : « Ceux qui travaillent » un film d’Antoine Russbach en salles le 25 septembre

Extrait d’entretien avec Antoine Russbach*

Ceux qui travaillent s’inscrit dans un projet de trilogie. Comment ces trois films vont-ils être reliés ?

Antoine : Initialement, j’avais le désir de réaliser un film choral intitulé CEUX QUI TRAVAILLENT, CEUX QUI COMBATTENT et CEUX QUI PRIENT, dans l’idée d’esquisser un état général de la société. C’était un projet ambitieux, complexe et coûteux, dont j’ai débuté l’écriture à l’issue de mes études cinématographiques en Belgique. Puis cette idée s’est transformée en projet de trilogie articulée autour du modèle médiéval formé par le tiers état (CEUX QUI TRAVAILLENT), la noblesse (CEUX QUI COMBATTENT) et le clergé (CEUX QUI PRIENT).

Cette structure tripartite permet de mettre en évidence la difficulté de trouver sa propre place aujourd’hui, contrairement à ce qui se passait dans une société plus traditionnelle, où chacun avait un rôle prédéfini. Bien que ce système médiéval soit problématique à plein d’égards, il permettait probablement d’éviter cette souffrance de ne pas savoir quelle était sa place. Notre société actuelle nous fait comprendre qu’on peut faire...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !