Un homme a plaidé coupable mardi du viol et du meurtre d'une institutrice américaine tuée en 1992. Les enquêteurs sont remontés jusqu'à lui grâce à son ADN et à un site de..

Un homme a plaidé coupable mardi du viol et du meurtre d’une institutrice américaine tuée en 1992. Les enquêteurs sont remontés jusqu’à lui grâce à son ADN et à un site de généalogie.

«S’il n’y avait pas eu la technologie moderne et une intervention divine, vous seriez probablement encore chez vous à profiter de votre gloire». Ces mots ont été lancés mardi à l’accusé par Vince Mirack, le frère de Christy Mirack, tuée en 1992. L’institutrice de Pennsylvanie est morte après avoir été violée chez elle à Lancaster il y a 27 ans. Jusque-là, jamais les autorités n’avaient réussi à remonter officiellement jusqu’à un suspect. Mais en début de semaine, Raymond Charles Rowe, aussi connu son le nom de DJ Freez, a plaidé coupable, rapporte ABC. Le musicien à la renommée locale a également présenté ses excuses à la famille de la victime, déclarant : «Je n’imagine pas ce que vous avez traversé».

Raymond Charles Rowe a plaidé coupable mardi. © Uncredited/AP/SIPA

Publicité

Les enquêteurs sont parvenus à l’interpeller en juin dernier grâce à un site Internet de généalogie sur lequel les internautes peuvent envoyer leur ADN afin de retrouver leurs ancêtres et leurs origines. A l’époque, les agents avaient récupéré sur le lieu du crime des échantillons de sperme appartenant au violeur et meurtrier. Un ADN avait alors été extrait sans jamais qu’on ne puisse le faire correspondre à qui que ce soit. Mais les policiers...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :