Sur fond de tensions diplomatiques entre les deux pays, un nouveau citoyen canadien a été condamné à mort en Chine. Il s'agit du quatrième depuis 2019.
Chine : un quatrième Canadien condamné à mort pour trafic de drogue

Un quatrième Canadien a été condamné à mort en Chine dans une affaire de drogue, sur fond de tensions diplomatiques grandissantes depuis un an et demi entre Ottawa et Pékin, a annoncé vendredi 7 août un tribunal de Foshan, dans la province du Guangdong (sud). Ce ressortissant canadien, identifié en mandarin sous le nom de Ye Jianhui, était jugé pour "trafic et production de drogue". Ye Jianhui et cinq autres accusés ont été condamnés en même temps, dont un autre inculpé à la peine capitale.

Selon le quotidien de langue anglaise Global Times, les autorités ont saisi 217 kilos de MDMA (ou ecstasy) auprès des six accusés, poursuivis pour des faits remontant à 2015 et 2016. Jeudi, un tribunal de Canton, la capitale du Guangdong, avait annoncé la condamnation à mort d'un autre ressortissant canadien, Xu Weihong, pour "production" de drogue. En réaction, le ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, s'était dit "profondément inquiet". "Nous nous opposerons toujours à la peine de mort, avait-il rappelé lors d'une interview à la chaîne CBC. Nous l'avons dit et répété au gouvernement chinois et nous continuerons de le...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !