CHILI - Cinq personnes ont péri dans l'incendie d'une usine de vêtements en proie à des pillages à Santiago. Il s'agit de la pire explosion sociale au Chili depuis des décennies.
Chili : sept morts depuis le début des émeutes, les pires depuis des décennies

Sept personnes sont mortes dans des émeutes au Chili, les pires qu'ait connues le pays depuis des décennies, tandis que le gouvernement a étendu l'état d'exception à cinq régions. Pour la deuxième nuit consécutive, une mesure de couvre-feu a été décrétée à Santiago entre 19H00 et 06H00 locales (22H00-09H00 GMT). L'"état d'urgence" est également en vigueur dans cinq régions, dont la capitale de 7 millions d'habitants. 

"La démocratie a l'obligation de se défendre", a déclaré le président chilien Sebastian Pinera pour justifier ces mesures d'exception, à l'issue d'une réunion avec les présidents de la Chambre de députés, du Sénat et de la Cour suprême. Le général Javier Iturriaga, chargé vendredi de la sécurité publique par le président Pinera, a de son côté appelé les habitants à rester "calmes" et à ne pas sortir de chez eux. 

Les émeutes se sont poursuivies (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !