FAIT DIVERS - Dimanche 5 juillet, Philippe Monguillot était agressé en service et roué de coups. Il est décédé vendredi à l'hôpital de Bayonne. L'enquête a conduit à la mise en examen de quatre personnes.
Chauffeur de bus tué à Bayonne : où en est l'enquête ?

À Bayonne, l’heure est à l’émotion. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu ce samedi 11 juillet dans le Pays basque, au lendemain de l’annonce du décès de Philippe Monguillot. Ce chauffeur de bus de 59 ans était en état de mort cérébrale depuis son agression en service, le dimanche précédent. Des faits pour lesquels quatre hommes ont été mis en examen. 

Selon les éléments communiqués dans la semaine par le parquet, Philippe Monguillot conduisait un Tram’Bus bayonnais en direction de Biarritz, dimanche 5 juillet en début de soirée. Trois hommes, dont l’un accompagné d’un chien, sont montés à la gare de Bayonne. Un quatrième a pris place dans le véhicule au quartier Balichon. C’est alors que le conducteur a tenté de contrôler son titre de transport, et demandé au groupe de porter un masque, comme exigé dans les transports en commun. Agression "d'une extrême violence" "Le chauffeur aurait alors fait (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !