Après l'annonce d'un confinement partiel pour les deux prochains week-ends sur le littoral, de Menton jusqu'à Théoule-sur-Mer, à Nice, ceux qui voulaient profiter de la plage changent leurs plans, au grand désarroi des professionnels du tourisme.
"C'est vraiment très très compliqué": à Nice, le confinement partiel bouscule vacanciers et professionnels du tourisme

Les coups de fil se suivent et se ressemblent à la réception de cet appart-hôtel dans le centre-ville de Nice : les annulations s'enchainent à mesure que les jours passent. La Côte d’Azur est en effet privée de ses touristes avec l’annonce d’un confinement partiel pour les deux prochains week-ends sur le littoral, de Menton jusqu’à Théoule-sur-mer. Ceux qui voulaient profiter de la plage changent leurs plans, alors que les vacances scolaires viennent de commencer dans les Alpes-Maritimes.

DIRECT. Covid-19 : le taux de chômage augmente au Royaume-Uni, les jeunes sont les plus touchés

Pour Silvia, la directrice, il faut garder espoir, même si la clientèle se fait rare. Il n'y a déjà plus d'étrangers depuis quelque temps, mais jusqu'ici, elle pouvait compter au moins sur des Français. "On a eu des personnes de Paris, des alentours aussi, qui descendent pour un week-end", explique-t-elle.

"C'est sûr qu'avec des restrictions, cela va être un peu compliqué. On verra avec les jours à venir qui réservera la dernière semaine de février et surtout celle de début mars..."

Silvia

à franceinfo

Il y a ceux qui ne viendront pas et il y a ceux qui sont déjà là....

Découvrez la plateforme Divertissement Planet + ! Profitez de l'offre dès maintenant !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !