Si le retour en terrasse est imminent, les restaurateurs ne sont cependant pas encore totalement sortis de l'auberge. 
"C'est maintenant que les angoisses commencent" : l'inquiétude de nombreux restaurateurs malgré le déconfinement

"C'est possible de déjeuner en terrasse ?" Voilà une question qui va à nouveau raisonner dans les restaurants dès le 2 juin. La deuxième phase du déconfinement dévoilée par le Premier ministre, Edouard Philippe, jeudi 28 mai, "doit nous permettre de reprendre une vie à peu près normale"... et le chemin des bars et des restaurants.

Mais cette réouverture tant "attendue" par les français, comme l'a décrite le Premier ministre lors de son allocution, ne signifie pas pour autant une reprise totale pour les établissements fermés au public depuis le 15 mars. Notamment en Ile-de-France, un des trois territoires classés "orange" avec Mayotte et la Guyane, où seuls les établissements ayant une terrasse peuvent rouvrir à partir du mardi 2 juin.

"Tout ce qui est perdu ne se rattrapera pas"

"Les angoisses, c'est maintenant qu'elles commencent", lâche Hubert Jan, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH) et exploitant du bistrot Chez Hubert à Beg-Meil (Finistère). Même si la "bonne surprise" est la levée des 100 kilomètres permettant ainsi à plus de touristes de venir en Bretagne, le restaurateur ne cache pas son inquiétude quant à...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !