A la demande de l'Elysée, la secrétaire d'Etat aux Armées vient de lancer un annuaire biographique de soldats africains pour inspirer les maires nouvellement élus
Cent noms de combattants d’Afrique proposés aux maires pour baptiser rues et places

« Les noms, les visages, les vies de ces héros d’Afrique doivent faire partie de nos vies de citoyens libres parce que sans eux nous ne le serions pas, clamait Emmanuel Macron le 15 août 2019, aux cérémonies du 75e anniversaire du Débarquement de Provence. Je lance aujourd’hui un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre par le nom de nos rues et de nos places, par nos monuments et nos cérémonies la mémoire de ces hommes. »

Des noms, le service historique du ministère des Armées en propose 100. Il a, en dix mois, sondé les archives militaires, reconstitué les biographies et faits d’armes de soldats d’Afrique de 1940-1945 : pieds-noirs, tirailleurs algériens, marocains, tunisiens, zouaves, spahis, tirailleurs sénégalais (venus de toute l’Afrique subsaharienne)...

La secrétaire d’Etat aux Armées, Geneviève Darrieussecq, a transmis ces 100 noms mercredi à une trentaine de députés et sénateurs. Avec une mission : être les « ambassadeurs de notre mémoire collective, parfois oubliée », auprès des maires. « C’est un acte de foi dans cette République qui honore dans l’unité et qui regarde son histoire en face, sans...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !