Confinement oblige, l'évènement, qui sera télévisé, se déroulera en très petit comité, "l'archevêque, accompagné par deux autres prêtres, le recteur de la cathédrale et un évêque auxiliaire", précise le vicaire général du diocèse de Paris.
Célébration du Vendredi saint à Notre-Dame de Paris : "Une image de paix, d'espérance" au milieu des chiffres "chaque jour plus terribles" du coronavirus

Le Vendredi saint est célébré dans la cathédrale Notre-Dame de Paris vendredi 10 avril, pour envoyer "une image de paix, d'espérance" au milieu "des chiffres qu'on nous annonce chaque jour plus terribles encore" de l'épidémie de coronavirus, explique le vicaire général du diocèse de Paris Benoist de Sinéty, sur franceinfo.

Ce sera la deuxième cérémonie dans la cathédrale depuis l'incendie il y a presque un an, à la mi-avril 2019. Une célébration "à huis clos" en raison du confinement imposé par l'épidémie de coronavirus.

Les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct.

Est-ce important de faire une célébration dans la cathédrale Notre-Dame ce Vendredi saint ?

Benoist de Sinéty : Nous sommes Vendredi saint, comme tous les Vendredis saints, l'Église célèbre la mort de Jésus sur la croix et sa mise au tombeau. Évidemment, le contexte de l'épidémie, tout cela rend cette célébration plus particulière. Le fait qu'il n'y ait pas de célébrations publiques autorisées pour des raisons qu'on comprend, évidemment, rend tout cela très, très, très singulier. Il y a un an, Notre-Dame était victime d'un gigantesque incendie...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !