ÉTUDE - Le dernier rapport PISA de l'OCDE montre que les transformations en profondeur qui s'opèrent dans le monde du travail depuis deux décennies n'ont eu que peu de conséquences sur les aspirations professionnelles des adolescents. Ils rêvent des mêmes métiers que leurs aînés, mais avec un éventail plus restreint.
Ce sont toujours les "vieux" métiers qui font rêver les jeunes

Les temps changent, le monde du travail aussi. Mais il y a une chose qui ne'évolue pas : les aspirations des jeunes dans l’univers professionnel. Le job qui les fait rêver. Le dernier rapport PISA de l’OCDE, intitulé Dream jobs : Teenagers’ career aspirations and the future of work et mené auprès de 600.000 adolescents de 15 ans dans 41 pays, montre en effet que leurs aspirations professionnelles sont peu ou prou les mêmes qu’avant, et qu’elles sont même désormais moins diversifiées. 

En fait, l’arrivée des médias sociaux et l’accélération technologique n'y ont rien changé : les professions classiques du XXe siècle, voire du XIXe, comme médecin, enseignant, vétérinaire, chef d’entreprise, ingénieur ou policier, continuent de nourrir les rêves des jeunes comme elles le faisaient il y a 20 ans. Sont aussi très recherchées les professions telles qu'avocat, designer, architecte, vétérinaire, acteur, musicien, infirmier... Une tendance se dégage depuis quelques (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !