Le ministre de l'Intérieur alerte sur la présence d'"éléments radicaux, de factieux" samedi, lors de la quatrième journée nationale de mobilisation des "gilets jaunes". 

"Ces trois dernières semaines ont fait naître un monstre qui a échappé à ses géniteurs." Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a tenu une conférence de presse, vendredi 7 décembre à Paris, à la veille de l"acte 4" de la mobilisation des "gilets jaunes", samedi à Paris et à travers la France.

Dispositif de sécurité, événements annulés… Suivez en direct toutes les informations liées à l'"acte 4" des "gilets jaunes"

"Tout laisse à penser que des éléments radicaux, des factieux, vont à nouveau tenter de se mobiliser" samedi, une semaine après que de graves violences ont éclaté à Paris lors de la troisième journée de mobilisation nationale du mouvement. Voici ce qu'il faut retenir de ce point presse.

Sur les "gilets jaunes" : "10 000 [manifestants], ce n'est pas le peuple"

Publicité
Le ministre de l'Intérieur a estimé que le mouvement des "gilets jaunes" "a changé de nature, en même temps qu'il rassemblait de moins en moins de monde". Christophe Castaner a rappelé que les "gilets jaunes" étaient 282 000, samedi 17 novembre, lors de leur première journée nationale de mobilisation, contre 10 000 aujourd'hui. "Dix mille [manifestants], ce n'est pas... > Lire la suite sur Franceinfo

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour: 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité