Onze femmes accusent l'élu démocrate de les avoir agressées sexuellement. Les appels à la démission se sont multipliés dans son camp, jusqu'au président Joe Biden.
Ce que l'on sait des accusations de violences sexuelles qui visent Andrew Cuomo, le gouverneur de l'Etat de New York

L'un des élus les plus puissants des Etats-Unis est accusé de harcèlement sexuel. Le gouverneur démocrate de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a "harcelé sexuellement plusieurs femmes, dont d'anciennes et actuelles fonctionnaires de l'Etat", conclut une enquête indépendante, dont le rapport long de 165 pages (en anglais) a été publié mardi 3 août. Les investigations ont été menées par la procureure de l'Etat de New York, Letitia James. Huit femmes avaient, depuis février, dénoncé des gestes et propos inappropriés d'Andrew Cuomo, 63 ans, qui est depuis dix ans à la tête de l'influent Etat de New York. L'élu, lui, dément ces accusations. Franceinfo vous explique quelles sont les conclusions et les conséquences de cette enquête.

Onze victimes d'agressions sexuelles

Dans le rapport, onze victimes racontent en détail leur rencontre avec le gouverneur, leurs échanges et les agressions qu'elles disent avoir subies. Parmi elles figurent d'anciennes et actuelles fonctionnaires de l'Etat de New York, dont une femme qui avait été affectée au service de protection du gouverneur, à la demande même d'Andrew Cuomo, après qu'il l'eut rencontrée en novembre 2017,...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >