STRATÉGIE - En nommant Jean Castex à Matignon, que laisse deviner le président de la République de la fin de son quinquennat ? Le changement sera-t-il vraiment important ?
Ce que le choix de Castex dit du "chemin" que Macron veut faire prendre à son quinquennat

A nouveau cap, nouveau Premier ministre. Ce vendredi, le Président de la République a donc remercié Edouard Philippe - en poste depuis 2017 - pour nommer à sa place Jean Castex, "monsieur déconfinement". Il remplace ainsi un homme de droite... par un autre homme de droite. Le nouvel hôte de Matignon est en effet un ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy et de Xavier Bertrand, maire LR de Prades (Pyrénées-Orientales).

Pour l'Elysée, Jean Castex représente "un choix macronien, conforme à l'esprit de dépassement porté par le président depuis trois ans". Premier enseignement donc : le chef de l'Etat a choisi de poursuivre son ouverture à droite, même si l'Elysée précise que l'élu local "vient de la droite mais est un gaulliste social". Emmanuel Macron n'a donc pas cédé aux sirènes de la gauche, revigorée par les résultats des écologistes et des socialistes aux élections municipales.  Le nouveau gouvernement de Jean Castex sera chargé d'appliquer le (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !