Elu par les musiciens de l'orchestre, le chef américain Case Scaglione est séduit par le côté nomade de l'Orchestre national d'ïle-de-France.
Case Scaglione : un Américain à Paris à la tête de l'Orchestre "nomade" d'Île-de-France

Il a succédé cette année à l'Italien Enrique Mazzola. Case Scagilone dirige désormais l'Orchestre national d'Île-de-France. Le chef américain, qui parle bien français, entend bien entretenir la belle réputation d'orchestre nomade de la formation francilienne.

Chaque fois qu'il est monté sur le podium et qu'on a joué de la musique avec lui, il s'est passé quelque chose de particulier. C'est vraiment une rencontre et une envie de faire un chemin musical ensemble.

Ann-Estelle Médouze

Premier violon solo

De là à parler d'un coup de foudre entre le nouveau chef et son orchestre il n'y qu'un pas. Leur première rencontre remonte à un concert donné en 2016 et le jeune chef dit avoir toujours su que cet orchestre tiendrait une place importante dans sa vie.

J'étais très nerveux à l'idée de venir diriger de la musique en France avec un orchestre français mais ces peurs ce sont envolées car je me suis senti à la maison

Case Scaglione

chef d'orchestre

De Mahler à Connesson

Diplômé du Cleveland Institute of Music, Case Scaglione a eu pour maîtres les Américains David Zinman et Alan Gilbert, ainsi que le Néerlandais Jaap van Zweden. Ses répertoires de prédilection :...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !