POMPE - Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé que le gouvernement veillera à ce qu'il n'y ait pas d'augmentation "injustifiée" des prix des carburants et du fioul domestique, tout en écartant un retour à une taxe "flottante".
Carburants : le gouvernement va "veiller" sur les prix mais exclut tout retour d'une taxe flottante

"Nous allons veiller dans les jours et les mois qui viennent à ce que distributeurs et pétroliers tiennent leur engagement de répercuter les prix à la baisse lorsque les prix du baril baissent et qu'il n'y ait pas d'augmentation injustifiée des prix de l'essence à la pompe", a affirmé le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, à l'issue d'une réunion avec les professionnels du secteur. Tout en promettant la vigilance, le locataire de Bercy a exclu tout retour à une taxe "flottante" sur les produits pétroliers. En début de semaine, la flambée des cours du pétrole, à la suite d'attaques sur des installations saoudiennes, avait finalement été suivie d'un reflux des prix.

"Le cours du pétrole aujourd'hui est revenu à ce que nous connaissions pour les semaines dernières, 63 dollars le baril, il n'y a donc aucune raison qu'il y ait une augmentation des prix à la pompe et aucune raison qu'il y ait une augmentation des prix du fioul domestique", a jugé le (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !