Plusieurs ONG avaient alerté sur les conditions de détention de cet ours et sur son état de santé.
Captivité animale : l'ours Micha est mort

L'ours Micha, utilisé dans des spectacles itinérants à travers la France et dont les conditions de détention avaient ému jusqu'à la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, est mort, annonce mardi 12 novembre, l'association de défense animale One Voice.

En septembre dernier, alertée par les services de l’État et des ONG sur ses conditions de détention dans le Loir-et-Cher et sur sa mauvaise santé, Élisabeth Borne avait obligé ses propriétaires, les Poliakov, à lui assurer soins et suivi vétérinaire appropriés. Quelques jours plus tard, l'animal avait finalement été transféré au zoo-refuge La Tanière, situé à Chartres.

Deux autres ours aux mains du couple

"Après quelques jours d'interruption d'antibiotiques, pour voir s'il reprenait des forces par lui-même, la santé de Micha s'est brutalement dégradée. Il a dû être anesthésié pour subir une opération et des analyses. Micha ne s'est jamais réveillé. Il avait des tumeurs partout, jusque dans le cerveau", indique l'association One Voice dans un communiqué.

L'association réclame la "libération" des deux autres ours des Poliakov, Glasha et Bony, ainsi que celle des...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !