Sous l'effet de la crise sanitaire et économique liée au Covid-19, les dépenses de l'État ont bondi en six mois, accompagnées par une baisse des recettes
Budget: le déficit de l’Etat grimpe à 124,9 milliards d’euros fin juin

Le bilan n’est pas vraiment surprenant. Selon les données publiées mardi 4 août par le ministère chargé des Comptes publics, les dépenses de l’Etat, hors prélèvements, ont atteint 198,5 milliards d’euros fin juin contre 174,2 milliards un an plus tôt. Les recettes, elles, ont baissé de 142,7 milliards fin juin 2019 à 125,8 milliards d’euros. Conséquence, le déficit du budget de l’Etat français a grimpé à 124,9 milliards d’euros fin juin, soit 47,6 milliards d’euros supplémentaires par rapport à la fin du premier semestre 2019.

La hausse des dépenses s’explique principalement par le financement des mesures de soutien à l’économie face à la crise sanitaire liée au coronavirus, soit 13,5 milliards d’euros pour le dispositif exceptionnel de chômage partiel et 4,9 milliards d’euros pour le fonds de solidarité pour les entreprises. De même, la baisse des recettes fiscales, en recul de 14,4 milliards d’euros par rapport à la fin juin 2019, provient d’une diminution des recettes nettes de TVA, liée notamment à la contraction de l’activité économique et à l’accélération des remboursements de crédits de TVA aux...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !