L'actualité politique décale l'examen de plusieurs projets de loi prévus à l'agenda de l'Assemblée nationale et du Sénat.
Budget, bioéthique… les travaux parlementaires suspendus dans l’attente d’un nouveau gouvernement

En attendant la formation du nouveau gouvernement, les travaux parlementaires ont été suspendus. Il n’est pas possible, en effet, que le banc du gouvernement reste vide pendant l’examen de textes législatifs.

Dans l’immédiat, c’est le troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR3) qui a fait les frais de la démission du gouvernement présentée vendredi 3 juillet. L’examen en première lecture à l’Assemblée nationale des 18 articles et quelque 2 000 amendements au texte, qui ouvrent de nouveaux crédits budgétaires pour faire face à la crise économique, notamment à travers des plans d’aide sectoriels (automobile, aérien, tourisme, petit commerce…), devait s’achever au forceps dans la nuit de vendredi à samedi.

Les députés de la majorité comme de l’opposition appellent à une reprise des débats au plus tôt. « L’urgence économique et sociale n’attend pas », plaide Laurent Saint-Martin, le rapporteur (LRM) du budget.

« Si j’avais su, j’aurais tout fait pour terminer l’examen du texte vendredi matin, déplore Eric Woerth, le président (LR) de la commission des finances de l’Assemblée. Cela...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !