Bruxelles veut faciliter l'application du protocole nord-irlandais mais refuse de le renégocier, notamment sur la présence de la justice européenne dans la province, dont l'autorité est critiquée par le gouvernement de Boris Johnson.
Brexit : la Commission européenne propose à Londres d’alléger les contrôles en Irlande du NordAFP

La Commission européenne a proposé, mercredi 13 octobre, de supprimer la majeure partie des contrôles imposés aux produits alimentaires britanniques arrivant en Irlande du Nord et d’alléger plus largement les formalités douanières, pour tenter d’apaiser les tensions avec Londres sur ce volet capital de l’accord post-Brexit.

Cette mesure concernerait « un large éventail » de marchandises provenant de Grande-Bretagne et « consommées en Irlande du Nord ». Elle aurait pour effet de réduire les contrôles d’environ 80 % et les formalités douanières de 50 %, créant une sorte de « voie rapide » pour ces produits, selon un communiqué de la Commission européenne.

Ces propositions « cochent toutes les cases » pour résoudre les problèmes soulevés ces derniers mois sans recréer une frontière entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande, membre de l’Union européenne (UE), a déclaré à l’agence Reuters le vice-président de la Commission, Maros Sefcovic.

Pas de renégociation du protocole nord-irlandais

En échange, pour protéger l’intégrité du marché intérieur européen et s’assurer que ces...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >