Alors que l'enquête sur son meurtre avait fait du surplace depuis un an, deux ex-policiers ont été arrêtés mardi à Rio. 

Avec des fleurs, des pancartes demandant "Qui a commandité l'assassinat de Marielle (Franco)?" et une messe, des centaines de Brésiliens ont rendu hommage, jeudi 14 mars, à la conseillère municipale noire assassinée il y a exactement un an avec son chauffeur. Cette élue homosexuelle, née dans une favela et combattant le racisme, l'homophobie et la violence policière, a été abattue à l'âge de 38 ans le 14 mars 2018, avec Anderson Gomes. Son assassinat avait provoqué une vive émotion au Brésil et au-delà des frontières.

Publicité
Publicité

"Marielle était une femme très forte, qui voulait changer son pays", a déclaré sa mère, Marinete da Silva. "J'espère qu'ils vont trouver ceux qui ont commandité son meurtre. Le monde et le Brésil ont besoin de savoir".

L'enquête sur son meurtre toujours en cours

Alors que l'enquête avait fait du surplace depuis un an, deux ex-policiers ont été arrêtés mardi à Rio. Le policier militaire à la retraite Ronie Lessa, suspecté d'avoir tiré 13 fois, et un autre ancien policier, Elcio Vieira de Queiroz, suspecté d'avoir conduit le véhicule ayant pris en chasse celui de Marielle Franco ont été arrêtés à leurs domiciles. Mais les...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :