CHÔMAGE - Edouard Philippe a détaillé ce mardi les contours de la réforme de l'assurance chômage, une semaine après sa deuxième déclaration de politique générale, point de départ souhaité d'un "acte II" du quinquennat Macron.

Le gouvernement a présenté mardi une vaste réforme de l'assurance chômage durcissant les règles d'indemnisation,  renforçant l'accompagnement des chômeurs et frappant au portefeuille les entreprises abusant des contrats courts, une réforme immédiatement brocardée par les syndicats qui ont fait part de leur "colère".

La réforme vise jusqu'à 250.000 chômeurs en moins et 3,4 milliards d'euros d'économies d'ici fin 2021, a expliqué le Premier ministre, Edouard Philippe, en présentant ces mesures à Matignon aux côtés de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. A partir du 1er novembre, il faudra avoir travaillé six mois sur les 24 derniers mois au lieu de quatre mois sur 28 pour accéder à l'assurance chômage et les conditions de "rechargement" des droits seront également durcies: il faudra avoir travaillé six mois au lieu d'un pendant sa période de chômage pour voir son indemnisation prolongée d'autant.

Quant aux demandeurs (...)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage