Une actualité foisonnante pour Miossec : la sortie d'un nouveau disque, un EP de quatre titres enregistrés avec sa compagne Mirabelle Gilis pendant le confinement et la réédition d'un album mythique qui fête cette année ses 25 ans : "Boire". Entre présent et souvenirs, Miossec se raconte sans filtre.
"Boire" : et Miossec est apparu, il y a 25 ans

Deux guitares, une basse. Il y a 25 ans, il n'y a pas besoin de plus pour faire un album fondateur. Boire, c'est le premier disque, et le premier succès, d'un chanteur brestois de 30 ans écumant Bruxelles ; Christophe Miossec le voulait rugueux, hors du temps. Personnel et original aussi, racontant les soirées d'errance et la politique désespérante de l'époque avec des mots qui n'avaient jamais sonné ainsi. Et 25 ans plus tard, lui-même nous le confie : "À force de lire des critiques dessus, je pensais que le disque était beaucoup plus dur, plus âpre, plus sec... Non, en fait il est civilisé !"

Aujourd'hui, le Breton est une voix forte de la scène française. Il peut tout se permettre, vient d'ailleurs de sortir quatre titres enregistrés pendant le confinement avec sa compagne la violoniste Mirabelle Gilis, Falaises !

Les envolées de ce nouveau disque contrastent avec le son de Boire, réédité par son label de l'époque, Pias. Premier disque, et déjà dernière chance. Miossec rencontre Guillaume Jouan et fait une maquette avec lui ; à la production, Gilles Martin respectera la volonté artistique du chanteur, sans concession.

Cela tenait déjà presque de la...

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !